Poux jamais ! ou Tous ensemble contre les poux…




Voici un traitement 100 % naturel pour tuer poux et lentes de manière simple, en les étouffant. C’est un traitement qui, aussi et surtout, gaine le cheveu le protégeant ainsi des poux et des lentes durant près de 6 mois. (remarque pour les mamans qui veulent aussi se protéger : le cheveu traité au henné ne pourra pas être coloré ou permanenté par la suite)
En plus de faire ce masque capillaire façon « épinards sur la tête », il ne faudra surtout pas oublier de vérifier la tête tous les jours en passant le peigne fin après le shampooing et de traiter l’environnement durant 15 jours.

Un masque au henné neutre

( à faire même en préventif dès la rentrée de septembre
pour se parer contre une éventuelle invasion collective !)
Matériel :
· Poudre henné neutre (ne colore pas les cheveux), en vente ici ou dans les magasins Bio, certains marchés et magasins de beauté.
· Eau chaude (39°C / 41°C)
· Film alimentaire
· Serviette éponge
· Petit plus : des gants fins et un pinceau large pour étaler la pâte.
Méthode :
  • 1/ Mélanger l’eau chaude avec la poudre jusqu’à obtention d’une pâte +/- pâteuse.
  • 2/ Badigeonner la tête des racines jusqu’aux pointes (à mains nues, avec les gants ou le pinceau) : recouvrir ainsi bien l’ensemble de la chevelure.
  • 3/ Saucissonner la tête avec du film alimentaire.
  • 4/ Entourer d’une serviette pour éviter les coulures, notamment dans le cou.
  • 5/ Laisser agir le plus longtemps possible (au moins 2h). Certains ont pu tenter toute une nuit (au risque que le film se défasse durant le sommeil !) mais personnellement le masque de 16h à 19h est une bonne astuce permettant d’enchaîner facilement avec le bain du soir.
  • 6/ Rincer à l’eau chaude et laver les cheveux au shampooing doux + démêlant.
  • 7/ Sécher les cheveux au sèche-cheveux (histoire d’achever par la chaleur du séchoir certains poux champions d’ apnée !).
  • 8/ Passer le peigne à poux soigneusement, mèche par mèche (L’idéal : devant la TV parce que c’est long et que l’enfant ne doit pas trop bouger ! Encore mieux : si on est à 2 ( papa d’un côté et maman de l’autre !).



Traiter l’environnement 100% naturellement

Matériel :
· Un flacon-spray
· Huile essentielle de Lavande
· Un sèche linge
· Un congélateur
· Des sachets plastiques
Méthode :
L’idée est de vaporiser le mélange eau vinaigrée + quelques gouttes d’huile essentielle de lavande (lavande fine) partout où il y a du tissu en contact avec les têtes : canapés, rideaux, chaises, tapis de jeux mais aussi sièges auto et voitures. La lavande ne tue pas, mais c’est un très bon répulsif naturel. Il faut savoir qu’un pou aime rester sur la tête avant tout et n’aime pas partir en excursion : passées 36 heures il meurt de faim ! Une lente décrochée du cheveu ne se re-fixera pas et mourra. Inutile donc de nettoyer la maison de fond en comble tous les jours.
Pour les vêtements, les laver à 40°C suffit : le pou meurt au delà de 38°C (une bonne fièvre peu aussi leur être fatale !).
Les vêtements fragiles et les accessoires de coiffage (brosses, barrettes…) sont mis dans des sacs plastiques hermétiques et placés au congélateur durant au moins 10 heures (le froid les tue aussi !).
On peut également passer au sèche-linge toutes les peluches régulièrement (après un seul bon passage en machine à 40°C ) ainsi que les draps si on ne veut pas les laver tous les jours ( la chaleur du sèche-linge tue aussi efficacement).
Penser aussi à isoler tout ce qui représenterait une cachette à pou et qui n’est pas indispensable au quotidien (certaines peluches, tapis, oreillers, coussins, plaids, dessus de lit…) : une mise en quarantaine dans un grand sac poubelle bien fermé les tuera et évitera une éventuelle re-contamination.
Ces règles d’hygiène d’intérieur devraient rendre la vie du pou impossible à la maison !
  • Penser à traiter toute la famille au henné c’est être quasi certain de ne pas tous se contaminer.
  • Vérifier la tête tous les soirs et passer le peigne après le sèche-cheveux, c’est éviter une nouvelle contamination venant de l’extérieur lors des alertes de poux à l’école ou en crèche.
  • Vaporiser le mélange à la lavande sur manteaux, écharpes, bonnets, vestes, bref tout textile près des cheveux, avant de partir le matin, c’est éviter l’invitation surprise d’un pou de retour le soir à la maison !
  • Tuer le pou par le froid, le chaud et l’asphyxie ce n’est ni toxique pour les enfants et les adultes, ni toxique pour la planète, et c’est vraiment peu cher (les pharmacies réalisent un beau chiffre d’affaire grâce à ces petits parasites !).
  • Penser internet (chez soi, au bureau ou à la médiathèque) pour voir à quoi ressemble un pou, une lente, pour connaître leur cycle de vie, c’est un savoir à ne pas manquer parce qu’une bonne information est à la base de la réussite de l’extermination du pou à la maison.
  • Et dédramatiser : avoir des poux, ce n’est pas sale ! C’est comme ça, c’est la nature : n’oublions pas que nous sommes certes des hommes civilisés, mais nous restons quand même dans le règne animal !

Edit...
Nous sommes ravis d'avoir trouvé de la poudre d'henné neutre, pas toujours facile à trouver en parapharmacie.



Et depuis peu, notre peigne fétiche, le AYA pur inox aux dents très serrées, est aussi sur la boutique !
On y a travaillé dur, mais on peut enfin aussi vous le proposer... 





13 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Une autre idée est celle d'ajouter quelques goutes de l'huile essentiel d'arbre à thé dans le shampoing des enfants. Merci pour cet article!

    RépondreSupprimer
  4. oups, je croyais que c'était un blog "comment vivre sans plastique". Quid du film alimentaire et des sachets plastiques?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Cath29, effectivement, l'art de vivre sans plastique est un combat quotidien tant le plastique est partout autour de nous..

      Malheureusement, afin de pouvoir étouffer naturellement poux et lentes, il faut un film imperméable...
      Nous utilisons toujours le même film étirable : lavé et séché, il s'utilise à l'infini.
      L'avantage de cette méthode est qu'elle reste naturelle, sans produits toxiques et n'implique pas l'usage de produits chimiques contenus dans des flacons plastiques ...

      Supprimer
    2. J'utilise le bonnet de piscine pour éviter le film plastique....

      Supprimer
  5. Le henné change la couleur des cheveux

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Non, pas tous les hennés.
    Il faut bien choisir le henné NEUTRE.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Dans le site vous mettez "un masque au henné naturel" et dans les ingrédients "henné naturel", or le henné naturel est celui qui colore, c'est le henné neutre, comme vous le dites dans les commentaires, qui est incolore (je suis tombée sur votre article en vérifiant cela justement pour ne pas avoir les cheveux orange !).
    Merci d'avance de corriger pour vos futurs lecteurs ….

    RépondreSupprimer