Demain... toujours propre ?


Ce blog est souvent l’occasion de partager nos idées pour une vie sans plastique, avec des produits réutilisables et durables.
Aujourd'hui, je souhaite vous parler d’une entreprise que peut-être connaissez-vous déjà :

Demain Propre



Demain Propre est une petite entreprise française qui conçoit et fabrique des couches lavables/réutilisables.
Elle a développé un produit très innovant: un tissu 100% végétal « Vjet », remplaçant le traditionnel plastique utilisé dans les couches lavables pour garantir leur imperméabilité.
Une grande et belle avancée pour des produits réellement écologiques !

Nous venons d'apprendre que Demain Propre traverse actuellement de grosses difficultés, l'un de leurs fournisseurs ayant commis une faute : il a fait passer les tissus dans une presse trop serrée ce qui a créé des perforations dans la membrane imperméable ! Les couches ont donc perdu leur imperméabilité...
Le préjudice pour eux est réel... Ils se trouvent dans une réelle impasse et ne peuvent pas financièrement dédommager les clients touchés et remplacer les couches défectueuses.

C'est tout le fruit d'un travail soigné, innovant et performant, toujours aussi respectueux de l’environnement, qui est en danger aujourd'hui !
La production a dû être stoppée.

Il y a un formidable groupe de mamans solidaires de l’entreprise qui a créé un groupe de soutien sur Facebook, afin de trouver des actions à mener pour soutenir DEMAIN PROPRE.
Une pétition a été créée via Internet : elle a pour but de recueillir le maximum  de signatures : si 1500 signatures sont collectées, cette affaire pourra être signalée aux ministères concernés afin qu'ils puissent engager les démarches nécessaires à la survie de l'entreprise.
Aujourd'hui 900 signatures ont été données.

Si cette situation vous peine autant que nous, je vous invite à signer la pétition ici :

Merci pour le soutien que vous pourrez apporter à cette entreprise qui a une éthique écologique, économique et défenseur de la fabrication française.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire