Les américains poussent les recherches...


A l'heure où la France interdit enfin la commercialisation de biberon avec BPA, les américains ont déjà une belle longueur d'avance...
En effet, des études menées en mars dernier par Environmental Healt Perspective Healt ont conclu que la plupart des produits en matière plastique libéreraient des substances chimiques oestrogéniques, mimant l'activité des hormones féminines, donc considérés comme perturbateurs endocriniens.

Ce que nous soupçonnons tendrait à se confirmer... Vivement des études européennes pour confirmer ces recherches !
Dans 2 ans... ?








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire