Diviser par 10 la dose de BPA par jour... Bon point !



L’Autorité européenne de sécurité  des aliments (EFSA) estime qu’il faudrait diviser par 10 la dose journalière tolérable (DJT) de bisphénol A,  " celle-ci devant passer de 50 microgrammes par jour et par kilo de poids corporel (µg/j/kg) à 5 µg/j/kg. "

Bonne nouvelle.

Mais, le RES dénonce une expertise qui ne tient pas compte de la réalité des données scientifiques...

 " Certes l’EFSA admet l’émergence de nouvelles preuves indiquant des effets du BPA sur la reproduction, le métabolisme, le système immunitaire et des effets neurocomportentaux et cardiovasculaires, mais par quelques tours de passe-passe, ces effets ne sont pas retenus comme pertinents. [...] Tandis que l’ANSES s’est positionné sur un objectif de protection renforcée de la santé des personnes vulnérables et travaille au dépôt d’un dossier de restriction sur le papier thermique traité au BPA (comme les tickets de caisse), l’EFSA ne remplit pas le rôle qu’on est en droit d’attendre d’une agence en charge de protéger la santé publique » dénonce André Cicolella. 

Attendons le retour de l'Anses, annoncé avant le 13 mars prochain...


Aller plus loin..
EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des aliments)
RES : communiqué de presse du 17/01/14

LeMonde.fr / Stéphane Foucart - 20/01/14






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire